Les bases de l’éclairage

Les bases de l’éclairage. Le spectre visible est la région du spectre électromagnétique que l’œil humain est capable de percevoir. Le rayonnement électromagnétique dans cette gamme de longueurs d’onde est appelé lumière visible ou simplement lumière.

Il n’y a pas de limites exactes au spectre visible : un œil humain typique réagit à des longueurs d’onde de 400 à 700 nm, bien que certaines personnes puissent percevoir des longueurs d’onde de 380 à 780 nm.

Température de couleur
La température de couleur d’une source lumineuse est définie en comparant sa couleur dans le spectre lumineux avec celle de la lumière qui serait émise par un corps noir chauffé à une certaine température. C’est pourquoi cette température de couleur est exprimée en Kelvin, même si elle ne reflète pas expressément une mesure de température, car il ne s’agit que d’une mesure relative.

Elle n’est généralement pas perceptible à l’œil nu, mais par comparaison directe entre deux lumières, comme pourrait l’être l’observation d’une feuille de papier normal sous une lumière au tungstène (lampe à incandescence) et une autre sous un tube fluorescent (lumière du jour) simultanément.

Lux et Lumen
La différence entre le lux et le lumen est que le lux tient compte de la surface sur laquelle le flux lumineux est distribué. 1000 lumens, concentrés sur un mètre carré, éclairent cette surface avec 1000 lux. Le même millier de lumens, répartis sur 10 mètres carrés, produisent un éclairement de seulement 100 lux. Un éclairage de 500 lux est possible dans une cuisine avec un simple tube fluorescent. Mais pour éclairer une usine au même niveau, des dizaines de tubes peuvent être nécessaires. En d’autres termes, l’éclairage d’une zone plus grande que le même niveau de lux nécessite un nombre de lumens plus élevé.

Le lux (lx)
C’est l’unité dérivée du Système international d’unités pour l’éclairement ou le niveau d’éclairement. Il est équivalent à un lumen/m². Il est utilisé en photométrie comme mesure de la luminance, en tenant compte des différentes longueurs d’onde selon la fonction de luminosité. Un modèle standard de la sensibilité de l’œil humain à la lumière.

Le lumen (lm)
C’est l’unité du Système international de mesure du flux lumineux, une mesure de la puissance lumineuse émise par la source. Le flux lumineux diffère du flux radiant en ce que le premier contemple la sensibilité variable de l’œil humain aux différentes longueurs d’onde de la lumière et le second implique tout le rayonnement électromagnétique émis par la source selon les lois de Wien et Stefan-Boltzmann sans considérer si ce rayonnement est visible ou non.

Efficacité lumineuse
L’efficacité lumineuse d’une source de lumière est le rapport entre le flux lumineux (en lumens) émis par une source de lumière et la puissance (en watts).

This site is protected by WP-CopyRightPro